Carenac peche.jpg
PDF

Au choix : truites, brochets, sandres...

Peu de départements affichent un réseau de cours d’eau aussi beau, varié et complet que le Lot. Tendues entre bassin Aquitain et Massif Central, les rivières traversent de part en part le département, creusant les plateaux calcaires de profonds sillons vitaux, et se divisant, dans les zones de frange, en chevelus de ruisseaux vifs. Pêcheurs, que vous arriviez en cuissardes ou munis de votre siège pliant, de jour ou de nuit, que vous aimiez la majesté d’une vallée ample ou l’ambiance montagnarde d’un ruisseau de forêt, vous trouverez vos coins de prédilection…

Poissons et pêcheurs

La pêche, dans le Lot, c’est 1500 km de ruisseaux de première catégorie, 400 km de rivières de 2e catégorie, 35 lacs et étangs.

Pour la truite, cap sur les eaux du Ségala, particulièrement riches en truites sauvages typiques du Massif Central : endroits isolés et intimes, peu fréquentés… l’occasion d’un vrai moment de communion avec la nature.
En Dordogne, les bottes dans l’eau, on profite d’une vue inédite sur les falaises, et les châteaux qui les surplombent ; cette rivière se prête tout particulièrement à la pêche à la mouche (truite, ombre).
Quant au Lot, c’est la rivière aux carnassiers par excellence ; des cales aménagées entre Cajarc et Puy-L’Évêque facilitent l’accès en bateau : au programme, sandres, grands brochets, perches, black-bass et silures… Enfin, n’oublions pas les « carpistes » : dans la rivière Lot, réputée pour ses « carpes record » (approchant les 30 kg !), on pratique la pêche de nuit toute l’année.
À noter enfin, les 3 parcours « no kill » sur le Lot, le Célé et la Bave, pour préserver les populations piscicoles.




Venez voir la galerie "Photos stage de pêche des carnassiers" :
cliquez ici.
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Lien vers la galerie photos d'alain Favorelle, guide de pêche

Lien vers la galerie vidéos pêche